Jeudi 6 décembre dernier, les élèves de 2nde 3 ont entamé un parcours artistique autour de la danse qui va rythmer cette première année au Lycée International de l’Est Parisien. De plus, ce parcours revêt une dimension éducative à travers la construction d’un regard tolérant et ouvert aux différences, dans l’acquisition de compétences propres au rôle de spectateur.

Afin de compléter la formation en danse entamée dans le cadre des cours d’EPS, les ateliers, interventions et spectacles programmés viendront enrichir l’ouverture culturelle des élèves et nourrir leurs propositions et réflexions qui seront réinvestis dans la démarche de création qu’ils vivent en EPS.

Un partenariat avec l’espace culturel Michel Simon de Noisy le Grand permettra aux élèves d’assister à trois spectacles de grande envergure, avec des chorégraphes tels qu’Angelin Prejlocaj, Caroline Carlson, et un chorégraphe italien qui participe aux rencontres chorégraphiques internationales de Seine Saint Denis.

Le premier atelier de pratique s’est ainsi déroulé jeudi 6 décembre au lycée, où deux danseurs de la compagnie Tie Break sont venus pour initier les élèves au hip-hop. Après deux heures de travail continu, dans une ambiance à la fois sérieuse et agréable, les élèves ont réussi à réaliser des enchaînements de mouvements dansés et ont découvert une partie de l’histoire et de l’évolution du hip hop. Les intervenants ont également fait partager aux élèves leur expérience personnelle en tant que danseurs professionnels autodidactes, et leur ont transmis un message rempli de valeurs sur le travail et la croyance en leurs capacités de réussite. Quel que soit leur projet.

Le prochain rendez-vous est pris au mois de mars pour aller voir la création d’Angelin Prejlocaj, “La fresque”, qui sera précédée d’une conférence avant le spectacle sur une thématique de l’oeuvre: l’histoire de la danse.